Kodwo Eshun est Maître de Conférences en Théorie de l'Art Contemporain à Goldsmiths, University of London, Professeur invité à la Haute Ecole d'Art et de Design, HEAD – Genève et co-fondateur de The Otolith Group.

http://otolithgroup.org


La science-fiction de Kojo Bernard Laing à partir de l'an 2020.

Major Gentl and the Achimota Wars, le troisième roman écrit en 1992 par le romancier et poète ghanéen Kojo Bernard Laing, est l’œuvre de science-fiction la plus conséquente écrite à ce jour dans laquelle l'avenir du continent africain constitue le terrain et l'enjeu des forces belligérantes. Situé en l'an 2020, Major Gentl and the Achimota Wars raconte le droit d'inventer l'avenir comme une guerre pour et sur l'existence future du continent. La vision antagoniste de Laing sur l’an 2020 pose des problèmes et des possibilités pour la pensée future des devenirs de la science-fiction. De quelle manière la science-fiction de Laing à propos de l’an 2020 met-elle sous pression les prédicats qui soutiennent les futurs racontés par les fictions de la science?